Lasiommata megera

Publié le par Cécile

Pour une fois les  noms vernaculaires donnés à cette espèce sont rigolos et diffèrent selon le sexe : la femelle a été baptisée " la mégère"
Lasiommata-megera-8152.jpg
et le mâle a été baptisé "le satyre"
Lasiommata-megera-9203.jpg
Les deux sexes se différencient par la présence de l'épaisse marque noire sur le dessus des ailes antérieures du mâle, alors qu'il s'agit d'un  liseret discret chez la femelle.
La chenille de ce papillon vit sur diverses Poaceae, ce qui explique sa relative fréquence à la campagne à condition de disposer de prairies bien ensoleillées et sèches.

Lepidoptera (Rhopalocère)
Nymphalidae
Satyrinae



Commenter cet article