Episyrphus balteatus, femelle

Publié le par Cécile

L'un des Syrphes les plus communs et les moins farouche.
Je suis toujours étonnée de la taille des ailes.....et de la puissance musculaire qu'il doit falloir déployer pour exécuter des vols en sur-place et même de voler en reculant sur quelques centimètres (c'est une de ses spécialité) : un véritable défi aéronautique!
Parc Kellermann (75013), 19/03/2009

Diptera
Syrphidae


Publié dans Diptera Syrphidae

Commenter cet article

Christophe 28/03/2009 13:45

Superbe !

Hacène 28/03/2009 12:15

Elle a presque les yeux plus gros que le ventre...Vraiment superbes les ailes...