Bombylius major : comportement de ponte

Publié le par Cécile

La femelle de Bombyle pond en vol en projetant ses oeufs dans les terriers d'abeilles solitaires (la larve de Bombyle est donc un parasite d'abeilles solitaires : Andrènes, Halictes....)
Pour protéger ses oeufs, la femelle entoure chaque oeuf d'un mélange de terre et de mucus. La terre est emmagasinée par la femelle au niveau des deux glandes sécrétrices de mucus visibles sur la photo, à l'extrémité de son abdomen.
Parc Kellermann (75013),  30/03/2009

Pour "charger" ses glandes de terre, la femelle effectue une drôle de danse sur le sol : pattes posées au sol, ailes vibrantes, elle frotte rapidement son extrémité abdominale jusqu'à a ce que les glandes soient pleines.
Gentilly (94250), 31/03/2009
Ensuite, elle va patrouiller les zones susceptibles de présenter des nids d'Abeilles solitaires. Sur leur territoire, elle va ainsi s'attarder longuement au dessus des terriers qu'elle aura repéré, dans un premier temps, comme étant des zones sombres.

Diptera
Bombyliidae


Publié dans Diptera

Commenter cet article

CHRISCRAFT- 01/04/2009 18:23

génial cette bestiole.

Hacène 31/03/2009 16:07

L'évolution conduit à des comportements parfois très surprenant. Cette petite bombyle toute mimi ne conduit pas à penser qu'en enfance elle a harcelé une abeille solitaire (jusqu'à la mort ?) et que désormais elle souhaite la même chose pour sa future progéniture... Quel univers impitoyable ! Dommage que la petite plante ne soit pas carnivore, ça aurait vraiment fait struggle for life jusqu'à ce que mort s'en suive...